Revue | Variance 2017 | Smith Optics

Cette saison, je cherchais un casque pour remplacer mon bon vieux «Protec» qui m’a rendu de loyaux services durant de nombreuses années. J’étais à la recherche d’un casque haut de gamme possédant un système de régulation de l’entrée d’air variable et efficace, un système d’ajustement rapide et de qualité et un poids réduit. Je cherchais également un look freeride, avec une petite palette à l’avant. C’est du côté de Smith que j’ai trouvé le produit répondant le mieux à mes besoins.

Qui suis-je?
Je suis un skieur avancé qui aime pas mal tous les types de conditions, hormis la glace mur à mur. Je peux autant passer une journée sur le damé lorsque les conditions sont belles ou que les personnes avec qui je skie vont passer une meilleure journée de cette façon, que passer une journée complète à skier de la bosse ou des sous-bois. Dans ce cas, j’affectionne particulièrement les pistes inclinées et techniques, un peu à l’image des sous-bois du Massif du Sud. Enfin, quand je le peux, j’aime profiter de la poudreuse.

Description du casque
Le «Variance» est le deuxième produit phare chez Smith, derrière le «Vantage».

Le casque est fabriqué en utilisant la  construction «Hybrid Shell». Cette dernière combine la coque de plastique «ABS Bombshell», de réputation solide et durable à la technologie «In-Mold», plus légère, tirant donc le meilleur de chacune de ces technologies. Selon le fabriquant, cette technique permettrait d’obtenir un design moderne, tout en proposant des casques légers, compacts et offrant un excellent maintien.

Crédit image: Smith Optics, Smithoptics.com

De plus, le système «Regulator» intégré au casque permet à l’utilisateur de modifier le débit d’air de manière indépendante pour l’avant et l’arrière de la tête. Cette technologie agit comme un échangeur d’air et améliore le contrôle de la température du corps, sans même retirer ses gants. Le flux d’air interne peut être ajusté via le dispositif sur le dessus du casque. Ce dernier est doté de 18 entrées d’air.

Le produit est également muni du «Airevac 2» : ce dernier permet, selon Smith, d’évacuer l’air chaud et humide provenant des lunettes via le système de régulation du casque. Évidemment, le tout est réputé faire un meilleur travail avec des lunettes Smith. Le tout dirige l’air chaud à l’extérieur du masque via les aérations externes et les canaux internes, à travers le revêtement en polystyrène expansé.

Crédit image: Smith Optics

Le «Variance» est également doté du système d’ajustement « Smith x Boa», entièrement développé par Smith et exclusif à la marque, qui offre un ajustement parfait de votre casque. Calqué sur l’ergonomie de notre tête, une molette permet l’ajustement précis du casque en trois axes de façon très intuitive et d’une seule main. Les axes horizontaux centrent le casque tandis que le cintrage vertical épouse parfaitement le dessus de notre tête. Sans effort et n’importe quand, l’ajustement nous fait oublier que nous portons un casque casque. La doublure est faite de nano particules d’argent et peut être retirée complètement pour être lavée.

Le casque est compatible avec les systèmes audio «Outdoor Tech» et «Skullcandy».

Comme tous les produits Smith, ce casque est garanti à vie contre les défauts de fabrication du manufacturier.

Première impression
J’ai fait l’achat de ce casque en ligne, donc c’est quand j’ai reçu celui-ci que j’ai pu en prendre parfaitement connaissance. J’avais eu au printemps dernier le modèle «Vantage» entre les mains et les deux produits sont relativement similaires.

Ma première impression est en lien avec la légèreté du casque, surtout par rapport à celui que je possédais auparavant. Sans être parmi les plus légers sur le marché, le poids est bas. Comme j’aime changer un peu trop souvent de vêtements de ski, j’ai choisi le casque noir mat, pour aller un peu avec tout.

J’ai été emballé par la qualité de construction générale du produit, la facilité et la modularité du système d’ajustement du flux d’air et ce, même avec des gants. Le confort de la doublure semble impressionnant et le système d’ajustement à molette, ressemblant à ce que j’ai utilisé sur plusieurs casques de vélo, m’a l’air efficace.

La sangle qui permet de retenir les lunettes est du type à ne jamais vous laisser tomber de part sa construction simple et efficace.

Impression sur piste
J’ai utilisé ce casque pour mes 18 sorties jusqu’à maintenant cette saison et je peux affirmer qu’il a rencontré toutes mes attentes. Il s’est avéré être d’un confort indéniable. Comme je possède quelques cagoules, l’ajustement à molette permet un changement rapide et ce, même avec les gants. Le casque est d’ailleurs assez confortable pour être porté sans cagoule, à condition cependant d’avoir la latitude nécessaire au niveau du système d’ajustement «BOA», donc il faut éviter de prendre un casque trop grand : je vous recommande de faire l’essai avec et sans cagoule pour être certain de vérifier tous ces aspects.

De mon côté, j’utilise des lunettes Anon et le pairage de ces deux produits est très bon : il n’y a aucun espace entre le casque et la monture des lunettes et l’air humide des lunettes semble bien évacué par le système «AirEvac2» de Smith. Lorsque je remonte mes lunettes, celles-ci tiennent bien en place sur le casque, malgré la palette, mais elles tiendraient encore mieux si elles étaient pourvues d’une petite bande de caoutchouc sur l’élastique, comme d’autres modèles l’offrent. Il faut idéalement toujours faire l’essai des lunettes avec le casque avant d’en faire l’achat.

L’aspect le plus intéressant pour moi est l’ajustement du flux d’air : comme j’ai souvent chaud, je peux changer d’un coup de doigt la quantité d’air qui entre dans le casque et la différence se ressent immédiatement. Je le garde fermé pour les journées sous -15C ou lorsque que je skie principalement sur le damé. J’ouvre le tout lorsque l’appel des sous-bois se fait sentir, ce qui fait que j’ai l’esprit à la bonne température. J’ai bien hâte d’ailleurs d’en faire l’essai au printemps quand le mercure atteindra les 10 degrés : gageons que le confort sera au rendez-vous.

 

REVUE

4.6
Excellent
Conclusion

Jusqu'à maintenant cette saison et je peux affirmer que le casque a rencontré toutes mes attentes. Il s'est avéré être d'un confort indéniable. Comme je possède quelques cagoules, l'ajustement à molette permet un changement rapide et ce, même avec les gants. Le casque est d'ailleurs assez confortable pour être porté sans cagoule, à condition cependant d'avoir la latitude nécessaire au niveau du système d'ajustement «BOA», donc il faut éviter de prendre un casque trop grand

  • Chaleur
    4.5/5
  • Confort
    4.8/5
  • Ajustement
    4.4/5

À PROPOS DE L'AUTEUR

Tommy Thériault

Skieur tout-terrain, Tommy privilégie bien souvent les stations un peu méconnues ou plus éloignées des centres urbains... petit futé, il sait bien que c'est là que la poudreuse reste intacte le plus longtemps! Ses intérêts diversifiés l'amènent à découvrir plusieurs facettes du ski, un sujet qu'il ne se fatiguera pas d'étudier!

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
Photos et images
 
 
 
wpDiscuz