Publication partenaire

Des skis joueurs en piste: la trouvaille de Geneviève!

23 mars 2017 | Revue, par Geneviève Larivière
Photo Christophe Deschamps

Lors d’une journée d’essais organisée par Oberson le 5 mars 2017 à Bromont, quelques chroniqueurs de ZoneSki ont eu l’occasion d’enfiler des virages au volant de skis et planches de la saison 2017-2018. Leur mandat était simple: essayer des skis ou planches à neige qu’ils auront choisi selon leurs besoins, et définir un palmarès personnel qui correspond à leur expérience lors des essais! Le compte-rendu relate les essais des skis de piste pour femmes sélectionnées par Geneviève Larivière. Pour accéder à tous les comptes-rendus, visitez la page des Bancs d’essai ZoneSki!

Fiche du skieur-testeur: Geneviève Larivière, 36 ans

Skieuse depuis 24 ans
Ski de la saison 2016-2017
Black Diamond Velvet 168cm (télémark)
Profil de skieur
Niveau avancé
Caractère joueur, énergique mais zen
Conditions de prédilection
Neige poudreuse ou corduroy impeccable
Piste préférée au Québec
Pour du carving: la Batture, Massif de Charlevoix
Taille / Poids1,63m (5’4) / 79kg (175lbs)

Ce que je cherche en planche: matériel et préférences

Lorsque je dois magasiner une paire de skis, mon premier dilemme est toujours la longueur. Je suis une skieuse relativement agressive, mais surtout, pesante: je suis donc obligée de choisir un ski que je pourrai contrôler (c’est moi l’boss!), mais qui ne sera pas transformé en « guenille » à cause de mon poids. La longueur est souvent gage de rigidité, mais toutes catégories confondues, je peux difficilement skier un ski de plus de 170cm. C’est ce qui constituera le premier critère: autour de 165cm. Ensuite viendront le poids, la ligne de cote et la construction. J’aime les skis joueurs, maniables mais avec du caractère. Je ne choisis jamais un ski spécialement pour son cosmétique, par contre, s’il est rebutant, je risque de passer mon chemin. À noter que les designs « féminins » ne me plaisent que très rarement…

Ma journée d’essai: le déroulement

Lors de ma journée d’essais, j’ai choisi des skis de piste: plutôt étrange pour moi, télémarkeuse convertie… mais je cherchais des planches pour les jours de « damé durci »! Les conditions que j’avais à Bromont étaient donc parfaites pour le type de ski à tester. J’ai orienté mes tests sur les équipements dits « pour femmes » même si j’ai l’habitude de skier des constructions plus masculines ou « unisexe ». J’ai fait ce choix pour deux raisons: d’abord, la réputation des skis de femme d’être souvent trop mous ou sans personnalité est de moins en moins vraie, et ensuite, je dois avouer qu’avec le temps, plusieurs fabricants ont lâché les cosmétiques fi-fille, que je trouvais généralement un peu trop rose-bonbon-fleur. Mes essais se sont concentrés dans les pistes Bedford et la liaison Cowansville-Montréal. Je cherchais des devers et courbes différents, des inclinaisons variées et des conditions changeantes avec l’orientation des pistes.

Les skis au banc d’essai: je les ai testés!

 

Salomon W-Max 10
Longueur testée: 155cm
Niveau: Avancé
Rayon: 12 m
Ligne de cote: 120-73-106

 

K2 LuvMachine 74ti
Longueur testée: 160cm
Niveau: Avancé
Rayon: 12.2 m
Ligne de cote: 121-74-107

 

Dynastar Intense 10
Longueur testée: 160cm
Niveau: Avancé
Rayon: 15m
Ligne de cote: 120-73-104
Elan Insomnia
Longueur testée: 158cm
Niveau: Avancé
Rayon: 13.3m
Ligne de cote: 121-73-104

En conclusion: mon palmarès personnel!

En 3e position: Elan Insomnia. J’avoue que je n’avais aucune attente par rapport à cette marque, que je ne connais que très peu. On m’a remis en main un ski moyennement lourd, à la construction asymétrique aux spatules: le rocker ne commence pas au même endroit de part et d’autre du ski, ce qui fait qu’il y a un ski gauche, et un ski droit. L’objectif de ce type de conception est de rendre l’entrée en virage plus facile et de demander moins d’énergie à la skieuse qui a peut-être perdu en vigueur en fin de journée -c’était mon cas! Par curiosité, j’ai fait un test en mettant les skis « à l’envers » et la personnalité est très différente! En toute confidence, je n’hésiterais pas à tricher en première portion de journée pour avoir un ski plus agressif, avec un peu plus d’attaque, puis à remettre les skis à l’endroit pour terminer ma journée de façon plus relaxe. À noter que je ne les ai pas sentis trop courts, bien que le 158cm m’inquiétait un peu lorsqu’on me les a remis. J’aime bien le cosmétique du ski, assez sobre et pas féminin à l’excès.

En 2e position: Dynastar Intense 10. C’est un ski qui aurait pu se retrouver en 1ere position! Il est joueur, vivant, sans aucune surprise à manier et à diriger. Le chef sur les skis, c’est moi! Son rayon moyen (15m) permet de jouer dans les pistes plus larges en ouvrant la machine, mais aussi de resserrer et jouer dans les passages plus étroits. Il est conçu pour les skieuses intermédiaires qui veulent progresser, ou les skieuses confirmées qui cherchent un ski avec du mordant et de la fiabilité. Son cosmétique blanc-sur-neige-blanche donne parfois un peu l’impression de n’avoir rien aux pieds quand on cherche les spatules au sol mais ce n’est pas un critère repoussant. Ce ski me fait sentir « à la maison » en terme de contrôle et de dynamique et c’est exactement ce que je recherche pour un ski de piste. J’aurais facilement pu skier la version plus longue, sans me sentir dans des chaussures trop grandes pour moi.

En 1ere position: K2 LuvMachine. Ma surprise du jour! C’est la seule raison qui explique pourquoi ce ski se retrouve en première position, plutôt que le Dynastar Intense. Comme je l’ai indiqué dans le paragraphe précédent, le Dynastar Intense est « chez moi », mais le K2 LuvMachine est l’invité surprise au party: beaucoup de plaisir inattendu! Ces skis sont de véritables petites anguilles, agiles, rapides et fluides. J’ai éprouvé une grande satisfaction dans les virages court rayon, autant à faible qu’à moyenne vitesse. Ce n’est cependant pas un ski à utiliser à trop grande vitesse, du moins, pas à 160cm de longueur! Il n’est pas adapté pour les boulevards très larges, plutôt agréable pour les pistes qui demandent des changements de direction fréquents. Comme j’ai tendance à skier dans les stations de petite et moyenne taille, ce ski me procurerait davantage de plaisir sur les pistes plus courtes. Il est idéal pour la skieuse relativement technique qui aime sentir et contrôler rapidement le roulement des chevilles, le passage d’un carre à l’autre et la sensation d’entrée-sortie du virage, propulsée immédiatement dans le suivant.

ZoneSki tient à remercier Oberson pour l’accueil lors de la journée d’essais VIP!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Geneviève Larivière

Diplômée en communications et en géographie (Université Laval), Geneviève est avant tout photographe. Sa facilité pour la rédaction de textes l'a menée directement au photojournalisme. Sur les pistes de ski, elle conjugue ses passions pour la photo et les sports de glisse, toujours en quête du cliché du jour.

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
Photos et images
 
 
 
wpDiscuz