Vert à la planche!
Reportage, par Julie Surprenant
Publié le 15 septembre 2011  
Photo Julie Surprenant  
   

Le vert n'a jamais été autant à la mode. On le voit partout, on l'entend partout. Chacun fait ce qu'il peut avec ses sacs de tissu, sa tasse réutilisable, ses légumes locaux et son lave-vaisselle certifié Energy Star. En attendant d'avoir les moyens de s'acheter une voiture hybride, il est aussi possible de faire un geste éco-responsable en se procurant du matériel "vert" pour pratiquer nos activités favorites. Même si l'intention de l'industrie est essentiellement de faire des profits, il n'en reste pas moins que le résultat de la vague verte est que plusieurs compagnies tentent maintenant de surfer sur celle-ci en adoptant un mode de production plus écologique. En bout de ligne, tout le monde est gagnant: les compagnies, le consommateur et la planète. 

Du côté des principaux fabricants de planche à neige, ce sont Arbor, Niche, Jones, GNU, LibTech, Roxy et Smokin qui se démarquent particulièrement en présentant la majorité, voire même la totalité de leur collection de planches 2011-2012 version écolo. Les entreprises américaines Arbor et Niche ont pour concept de base de ne produire que du matériel éco-responsable alors que d’autres concepteurs n'ont pas ce mandat particulier mais produisent toutefois un ou plusieurs modèles verts. Plusieurs autres entreprises proposent aussi des planches, fixations et même des bottes éco-responsables. Seuls les éléments essentiels de leur production sont décrits ici. 

La pionnière dans le domaine de la production éco-responsable de planche à neige est sans doute la compagnie Arbor. Créée en 1995, Arbor produit des planches dont le noyau est construit avec du bambou, un matériau résistant, flexible et dont la coupe traditionnelle assure le développement durable de la ressource. La croissance du bambou est étonnamment rapide, ce dernier pouvant être récolté après aussi peu que 3 ans dans certains cas. Pour rassurer les amoureux des animaux parmi nous, Arbor souligne que le type de bambou utilisé pour la fabrication de ses produits ne sert pas de nourriture aux pandas et n’est pas non plus récolté dans les zones d’habitat du panda. Bob Carlson, le co-fondateur d’Arbor, explique aussi qu’au moins 5% des profits de la compagnie vont à des organismes dont le mandat est de restaurer et de protéger l’environnement.

Sur son site Internet, la toute jeune compagnie Niche décrit de façon détaillée la construction des divers modèles de planches qu’elle fabrique. Niche utilise des matériaux recyclés pour la base, les carres et les murs. De plus, la traditionnelle résine, à base de pétrole, utilisée dans la conception d’une planche classique est remplacée par une « Bio-résine » unique à Niche, qui est plutôt fabriquée à partir de déchets provenant de l’industrie des pâtes et papiers et de celle des biocarburants. On substitue aussi les tiges de carbone conventionnelles par des tiges de chanvre, rien de moins! Le chanvre est l’une des cultures dont la croissance est la plus rapide, en plus de ne nécessiter que peu de pesticides et pas d’herbicides.

En 2010, lorsque le célèbre planchiste Jeremy Jones a finalement lancé sa propre marque de planche à neige, Jones Snowboards, personne ne fût surpris d’apprendre qu’il avait pris soin de rendre ses planches le plus éco-responsable possible. En effet, comme Jones est l’initiateur du projet écologiste POW (Protect Our Winter) il fallait s’y attendre. Trois des quatres planches de sa collection 2011-2012 sont certifiées par le Forest Stewardship Consil, le FSC. Le FSC est un organisme sans but lucratif qui vise à garantir que le bois utilisé dans la conception de produits de toute sorte provient de forêts saines, dont la santé n’est pas compromise par l’utilisation de ses ressources.

L’usine de fabrication de planche à neige Mervin, qui produit les planches GNU, LibTech et Roxy, est quand à elle alimentée uniquement par des énergies vertes. De plus, pour les graphiques des planches, un processus de sublimation remplace la sérigraphie nécessitant une laque qui, en plus d’être hautement toxique, empêche le recyclage du matériel sur lequel il y a eu sérigraphie. Finalement, Smokin Snowboards utilise du tremble provenant d’une plantation durable dans la fabrication du noyau de leurs planches ainsi que des matériaux recyclés pour en construire les murs.

Il y a donc plusieurs aspects à considérer lors du choix d'une planche éco-responsable. Sont à examiner le mode de production, les matériaux choisis dans la conception du produit, la gestion des déchets et les subventions octroyées aux organismes soutenant le développement durable. Avec les différentes options offertes aujourd’hui, il n’en tient plus qu’à nous de nous informer et de choisir des produits laissant une empreinte minimale sur l’environnement. Espérons que ce geste, accompagné de bien d’autres, fera en sorte que l’hiver reste froid, long et bien enneigé!

 

**Cet article est le premier d'une série de textes qui composera un dossier "Le ski éco-responsable", restez à l'affût !**

COMMENTEZ CET ARTICLE
 
 
 
+ Ajouter un commentaire
 
 
Publicité
 
Publicité
 
Publicité
 
Publicité
LE MAG VOUS SUGGÈRE
Nouveautés Rossignol 2014-2015
Film, par Geneviève Larivière
Du ski pas commun: les stations intérieures
Reportage, par Rodo Af
L'ombre des pistes oubliées du Mont Hibou
Reportage, par Jean-Pierre Banville
Kicking Horse, la bête!
Reportage, par David Maurer
 
DU MÊME AUTEUR
Économies et écologie: achetons usagé!
Chronique, par Julie Surprenant
Vert à la planche!
Reportage, par Julie Surprenant
 
 
 
 
 

NOS PARTENAIRES   QUI SOMMES NOUS ?
 
ZoneSki.com est un média Internet doublé d’une communauté Web 2.0, né en 2002. Très présent au Québec dans le milieu des sports de glisse et plus précisément du ski alpin, notre but est d’informer et de faire découvrir les montagnes aux skieurs et aux planchistes de la province et d'ailleurs.
 
 
SUIVEZ 
 

© ZoneSki.com / ZoneSki Média 2013/2014